mercredi 1 mai 2013

"J'aime ma chatte!"

C'est pas Superféministe qui le dit, mais ça pourrait! C'est le titre alléchant de la prochaine permanence de Moove qui sera dédié à la santé sexuelle des lesbiennes
Des gentes du Collectif Lesbien Lyonnais et des Superféministes seront là pour échanger avec vous, répondre à vos questions, etc...
Et ça se passe ce jeudi 2 mai, au local du Forum Gay et Lesbien, 17 rue Romarin dans le 1er arrondissement de Lyon (rue au-dessus de la Place des Terreaux) dès 20h30.




"Moove", késako? Voici leur présentation que vous pouvez retrouver sur leur blog : http://moovelyon.blogspot.fr/
" Moove ! repose sur 3 axes : la convivialité, l’échange et l’action.
- Convivialité
Parce qu’une association se veut d’abord être un lieu d’accueil, la convivialité a toute sa place parmi nos activités hebdomadaires. Aujourd’hui notre association consacre une bonne partie de ses permanences à l’accueil convivial, c’est-à-dire une permanence où toute personne peut arriver et facilement discuter avec les personnes déjà présentes autour de jeux, apéritifs, soirées repas... La soirée conviviale est généralement le moment le plus sympa pour pouvoir arriver et s’ouvrir aux autres sans aucune gêne sachant que des personnes de l’association seront là pour vous accueillir, vous présenter à toutes et tous.
- Échange
Oui, venir dans une association, c’est aussi pouvoir échanger sur des sujets qui ne sont pas forcements abordés dans la vie de tous les jours. Comment vivre son homosexualité, comment parler de celle-ci dans son entourage, comment lutter contre les discriminations, comment sortir parfois d’un mal être difficile à supporter... Tous ces sujets sont aussi au cœur de notre action et Moove !, pour pouvoir échanger, organise des débats autour d’un sujet annoncé à l’avance, autour de thèmes qui nous touchent et qui sont parfois co-animés avec d’autres associations homosexuelles lyonnaises.
- Action
Après les discussions et le côté convivial, notre association souhaite ne pas rester immobile face à certaines situations intolérables chez les jeunes homosexuel-le-s. En effet on ne peut pas oublier que le fait d’être homo et jeune n’est pas forcement quelque chose de facile à gérer dans sa vie de tous les jours, surtout si l’on n’habite pas dans une grande ville ou que l’on habite encore chez ses parents... Aujourd’hui, l’homophobie se vit dans sa famille, à l’école, et parfois avec ses amis quand on ose le dire.
Agir, c’est vouloir changer cet état de fait et proposer une action qui peut apporter un soutien ou faire changer les mentalités. Aujourd’hui notre association se tourne particulièrement vers une action de lutte contre l’homophobie à l’école mais nous restons très attentifs aussi à tout appel ou besoin de communiquer de personnes qui sont éloignées de nous. Si vous souhaitez plus d’informations sur les actions de l’association, une rubrique spécifique est consacrée sur le site.
"